Forte de son expérience et de son ancrage dans le 19ème, l’ACERMA développe fin 2018 le projet Emprise(s). Dédié aux jeunes de 16 à 30 ans, il s’agit de faire naître la parole pour favoriser la prise de conscience des comportements addictifs au sens large afin de mieux se prémunir des mésusages de produits et des comportements à risques, ceci par le biais artistique.
Le terme «emprise» permet d’élargir le champ aux emprises sociales et culturelles intimement liées aux comportements addictifs (avec ou sans produit), de répondre aux nouvelles problématiques addictives (écrans, téléphone, internet et réseaux sociaux) et de prévenir leurs dérives (influences, fake-news, cyber-harcèlement).
Cette approche prend la forme de stages intensifs sur une semaine dans des disciplines artistiques variées : théâtre, réalisation, gravure, danse... dispensées par des intervenants.es professionnels.elles qui axent leur travail et amènent avec bienveillance le débat autour de l’emprise dans la création finale. Une restitution a lieu en fin de stage (exposition, représentation) afin que les stagiaires puissent présenter avec fierté leur travail.
Le format court des stages permet de pallier la difficulté pour certains.nes jeunes de l’engagement et de les guider vers un dépassement souvent présent de la peur d’une inaptitude à créer et d’une absence de légitimité. Il s’agit de développer des compétences psychosociales permettant d’apprendre à dire non, à résister, à prendre du plaisir en groupe mais aussi d’aider les participants.es à s’ancrer dans une dynamique culturelle dont ielles sont les acteurs.
Ces stages sont gratuits est ouverts à tous.tes sans discrimination sociale, culturelle, raciale ou ethnique.